ARCHIVE

"Délire à deux" d'Eugène Ionesco

 

Un texte emblématique du théâtre absurde !Affiche ionesco

« Délire à deux » nous place devant le face-à-face saugrenu d’un homme et d’une
femme, reclus à l’intérieur d’une succession d’enfermements concentriques : l’être intime, le
couple, l’appartement, le monde, l’existence… Tandis qu’Elle et Lui, enfermés dans leur
appartement, ratiocinent à l’envi depuis maintenant dix sept ans pour savoir si la tortue et le
limaçon, sont, ou pas, le même animal, le monde extérieur est devenu fort inquiétant. C’est
la Guerre, les combats font rage, et nos deux anti-héros vont continuer à se quereller, sans se
soucier des atrocités du monde, même si les explosions finissent par envahir leur propre
appartement. Et tout à coup, c’est la paix. Que faire, devant ce vide angoissant, et qu’arrivet-
il lorsque la paix survient ? L’ordre certainement, mais pas pour nos deux personnages qui
sont pris dans un éternel recommencement, comme si le monde n’était que cela…

 

Spectacle tout public

 

Mise en scène : Philippe Juveneton

Comédien : Philippe Juveneton

Scénographie : Marine Porque

Construction décors : Stéphane Maitre

Création sonore : Frédéric Machemehl

Lumière : Akthéon

Costumes : Evelyne Bourgeois / Corinne Lefèbre

Maquilleuse : Evelyne Bourgeois

Régie plateau : Guilhem Gauguier

Crédit photo : Benoit Defrance 

« Le théâtre peut être le lieu où il semble que quelque chose se passe ».

Eugène Ionesco

 

Doss-Diff-Delire-a-deux-4.pdf

 

"Entre terre et ciel... Hamlet"

 

Un spectacle intimiste et sensible ! Affiche hamlet

" Le roi du Danemark est mort. Le mystère de sa mort est révélé à son fils, Hamlet, par
le spectre du défunt. Dérouté par la révélation du crime commis et de la trahison de sa
mère, le jeune Hamlet jure vengeance. Mais l’accomplissement de la promesse faite à
son père n’est pas une chose aisée. Assailli par le doute (n’a-t-il pas été victime d’une
hallucination ?), affligé par la réalité d’un monde régi par la conquête du pouvoir et le jeu
des apparences, le jeune prince fait le choix de revêtir un masque d'étrangeté et d’utiliser
le théâtre pour confondre le meurtrier : son oncle.

Spectacle d'1h15

D’après la pièce de William Shakespeare.
Traduction de Victor Hugo.
Interprétée par : Philippe Juveneton.
Conseil artistique : Michel Genniaux
Scénographie : Marine Porque
Création lumière : Akthéon
Création sonore : Bernard Serres
Costumes : Marie L.

 

Soutien dela Mission Départementale de la Culture de l'Aveyron, du Centre européen d'Art et de Civilisation Médiévale de Conques et de l'association LUSINE de Marcillac Vallon.

dossier hamlet -pdf.pdf

revue presse hamlet

×